Que fait un courtier en bourse ?

Dans les films hollywoodiens, travailler comme étant courtier en bourse est un métier de rêve. Connu aussi sous le nom de broker, le courtier en bourse analyse les cotations et les indices financiers afin de réaliser les meilleures transactions boursières pour son client. Dans la suite de cet article, vous allez découvrir plus de détails sur le métier de courtier en bourse.

Un courtier en bourse est un professionnel qui travaille en tant qu’intermédiaire entre deux parties contractantes lors d’une opération boursière. Il peut être une personne physique ou une personne morale. Pour ce deuxième cas, on ne parle plus de courtier, mais de société de courtage. Le métier de courtier en bourse est un métier réglementé dont les règlementations varient d’un pays à un autre. Le courtier en bourse est en relation avec de nombreuses sociétés travaillant dans le domaine de placements financiers, notamment les compagnies en crédit, les organismes bancaires et les sociétés d’assurance.

Les activités d’un courtier en bourse

Le courtier en bourse donne des conseils en placement boursier à son client afin que ce dernier puisse réaliser des placements sûrs. En tant qu’intermédiaire en l’investisseur et une entreprise de placement boursier, le courtier en bourse peut aussi être considéré comme étant un apporteur d’affaires. Pour tirer un bon profit lors des transactions boursières, le courtier en bourse met aussi en place des outils afin de rendre plus facile le travail d’analyse financière que le trader doit effectuer. Le courtier en bourse est aussi en charge de la gestion des fonds de son client. Il va ainsi se substituer à son client pour réaliser les divers investissements.

Les divers types de courtier en bourse

Le courtier en bourse peut travailler pour le compte d’investisseurs individuels, on parle alors de broker retail. Ce dernier peut être un courtier execution only ou dealing only, un courtier conseiller, ou encore un courtier gestionnaire. Il peut aussi travailler pour le compte des entreprises et devient alors un broker corporate. Pour s’assurer que le client qui l’a engagé n’effectue pas des opérations de blanchiment d’argent, le courtier en bourse va d’abord s’informer sur son client.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *