Le recrutement, une étape par laquelle une entreprise doit passer, pas seulement pour dénicher des compétences, mais aussi pour élargir son cercle d’équipe. Cette phase nécessite une attention particulière dans le choix du candidat en considération de ce que celui-ci va apporter pour la société. Ci-après les meilleurs outils de recrutement en mesure d’aider les recruteurs à faire le bon choix.

La gamification : recruter en s’amusant

La gamification, très connue dans le domaine du jeu, peut également être utile dans le recrutement. Cet outil permet aux recruteurs de savoir un peu plus sur la réactivité, l’adaptabilité, la prise d’initiative d’un candidat, face à une situation. La gamification permet aussi l’intégration rapide d’un candidat au sein de la société, en faisant une visite virtuelle de tous les bureaux par exemple. Souvent, cet outil est utilisé pour stimuler, éveiller, accrocher un candidat. En tout, le recrutement gamifié permet à une entreprise de comprendre le postulant, ses motivations, ses objectifs, ses points faibles ainsi que ses points forts.

Quand l’intelligence artificielle se met au service d’un recruteur

L’intelligence artificielle est un allié de taille des entreprises pour recruter et identifier les profils idéaux. Vera est l’une de ces IA (intelligences artificielles) qui sélectionnent et trient en même temps les candidatures. Elle aide également les recruteurs à contacter directement les candidats présélectionnés. Cela permettra aux entreprises de gagner du temps et de l’argent. Les candidats seront questionnés d’avance par cette IA, concernant leurs cursus professionnels et scolaires. Ils vont également être consultés à propos de leurs motivations. Le seul hic c’est que l’ultime décision appartiendra toujours aux recruteurs même si le candidat est considéré comme favorable par Vera, l’intelligence artificielle.

Les chatbots jouent un rôle majeur dans la phase de recrutement

Ces 3 dernières années, les chatbots prennent de la place dans les tâches d’un chargé de gestion du personnel au sein d’une entreprise. Ce dernier se libère du premier contact ou première conversation avec les candidats, cette tâche revient maintenant aux agents conversationnels. Oui, les chatbots permettent d’automatiser les premiers échanges avec les candidats. De quoi faciliter le processus de recrutement.